Laetitia Legros

« Par son tracé ininterrompu, le dessin s’inscrit dans une durée. Alors qu’il saisit le mouvement du corps dans l’espace, une image apparaît entre mémoire d’instants passés et fiction. Le temps du dessin est alors celui d’une expérience sensible où les images qui surgissent prennent leurs racines dans le présent pour révéler d’improbables scénarii ou figures.
Mis à l’épreuve de sa réalisation par le biais de différents dispositifs ou protocoles, il emprunte les mécanismes techniques et de pensée de la photographie, et de l’image filmique - d’une part en les impliquant dans un scénario pour les convoquer comme support ; d’autre part en inscrivant dans le processus du tracé un temps filmique - temps réel - et une intention, sensibilité photographiques. Là où il est question de coupe dans l’espace et dans le temps, l’image-dessin n’a pas valeur d’instantané. Qu’elle soit fixe ou animée, le temps s’y infiltre pour la construire ou la renouveler. »

Si le dessin ou sa conception, ses usages, restent souvent le motif essentiel d’un projet, la photographie et l’image deviennent parfois un support et vecteur d’expression privilégié, mobilisés par un dispositif ou par ce qui se joue dans un contexte choisi. Par rapprochement ou combinaison de différents éléments, il s’agit d’agencer les pièces d’un ensemble pour ouvrir un espace d’écriture.

Le projet d’investir l’espace de la Z.A.N Gallery s’inscrit en prolongement de l’expérience du livre Point contre point. L’exposition propose une nouvelle lecture d’un travail photographique développé entre intérieur et extérieur, prospection visuelle menée dans le contexte de la mise en chantier du théâtre de Dunkerque entre 2012 et 2014. Si l’édition a engendré un travail d’écriture et de montage au départ d’une sélection d’images ajustées pour l’espace du livre, c’est ici le potentiel scénographique de cet ensemble qui sera questionné selon un point de vue propre aux dimensions perceptives de l’exposition.

Laetitia Legros

www.bernardchauveau.com
http://studioplastac.fr/projets/infineinfini

Légendes des visuels:

Dessin / rue #2
Dessins in situ sur vitre, photographies - Festival ManifestO, Toulouse,2006

Entre un œil et l’autre- Variation chorégraphique #1 pour tracé
Film, 12’30 - Le Fresnoy, 2007. Chorégraphie : Olivier Balzarini

Machine à dessiner
Installation, dispositif de dessin interactif - Le Fresnoy, 2008

IN FINE IN FINI - Templum
Photographie, tirage argentique, 150 x 200 cm.
Commande publique 1%, DRAC Nord Pas-de-Calais, 2011-12

Point contre point
Edition, livre d’artiste (photographies, dessins, textes), 500 ex., 2015-2019
Projet soutenu par la région Hauts-de-France, paru aux éditions Bernard Chauveau.

IN FINE IN FINI
Édition, risographie, 300 ex., 2014
Commande publique 1% DRAC Nord - Pas-de-Calais
Conception graphique : Studio Plastac / Texte : Florent Perrier

 Photographie couleur Film S16 > 35mm et béta num. 2007 Installation, dispositif interactif Photographie. Tirage argentique Edition, livre d’artiste. 500 ex. Edition, livre d’artiste. 500 ex. Edition, livre d’artiste. 500 ex. 17 cartes recto verso, 1 poster.